A COMPTER DU 6 SEPTEMBRE, LES TESTS RAPIDES D’ORIENTATION DIAGNOSTIQUE POUR L’ANGINE

null

réalisés en pharmacie seront pris en charge par l’assurance maladie. Certains médecins libéraux craignent que cette mesure qui vise à redonner du temps médical au médecin ne soit pas tout-à-fait fiable et fasse courir des risques de complications aux patient(e)s.

Source
La lettre du S.M.L. du 7 septembre 2019