LA LOI DEPENDANCE ET AUTONOMIE : LE RAPPORT LIBAULT TRACE LES GRANDES PISTES DE CE QUE POURRAIT ETRE LE PROJET DE LOI

null

Ce rapport remis le 5 avril ne contient pas moins de 175 propositions pour passer de la gestion de la dépendance à un véritable soutien de l’autonomie, et en premier lieu il est préconisé « d’investir dans l’attractivité des métiers du grand âge qui doit se traduire par une revalorisation de ces métiers au plan national », ce qui se traduirait entre autres par 80.000 places supplémentaires en E.H.P.A.D.
Ce rapport comprend également d’autres préconisations :

  • donner les moyens de pouvoir choisir de rester librement à son domicile
  • diminuer le reste à charge pour 35 % des résidants
  • créer des structures intermédiaires entre E.H.P.A.D. et domicile environ.

Source
S.M.L., lettre du 6 avril 2019.