L’O.M.S. ENTERINE LA RECONNAISSANCE D’UN TROUBLE DU JEU VIDEO

null

Malgré l’absence de consensus scientifique, l’O.M.S. reconnaît la pratique excessive et déraisonnable du jeu vidéo comme une pathologie à part entière, ou plus exactement comme un trouble qui se caractérise « par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d’autres centres d’intérêt et activités quotidiennes et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables ».

Source :
Le monde