PERTURBATEURS ENDOCRINIENS … ÇA VA MAL !

La réglementation européenne ne protège pas suffisamment la population.
Un rapport commandé par le parlement européen constate l’absence de prise en compte des effets cumulés de ces perturbateurs endocriniens et pointe de profondes incohérences entre les différentes réglementations.
Il y a pourtant urgence selon les deux auteurs de ce rapport mandatés par les parlementaires, qui prennent appui sur des études européennes mettant en évidence l’exposition de toutes les populations à de nombreuses substances nocives occasionnant d’aussi nombreux désordres chroniques de santé :

null

Obésité, troubles du métabolisme, de l’appareil reproducteur, cancers, maladies neuro-développementales et baisse du quotient intellectuel.

Source:
Le Monde du 2 avril 2019