UN NOUVEL OUTIL POUR DETECTER LES BACTERIES

null

en 30 minutes , contre 3 à 5 jours aujourd’hui. Cet outil a été mis au point par une équipe de l’université d’état de Pennsylvanie. Il utilise une micro-technologie pour piéger les cellules bactériennes qui peuvent ensuite être observées grâce à un microscope électronique. Il est possible de déterminer dans le même temps sa sensibilité aux traitements médicaux. Cette avancée devrait permettre d’éviter les antibiotiques de précaution prescrits actuellement en attente des résultats. On espère la mise sur le marché de cet outil d’ici trois ans.

Source : L’Express du 7 mai 2019