UNE STRATEGIE NATIONALE POUR LUTTER CONTRE LA MALTRAITANCE DES ENFANTS

null

Le Secrétaire d’état à la protection de l’enfance, Adrien Taquet, a dévoilé de nouvelles mesures pour lutter contre ces violences et pour lesquelles des crédits seront dégagés à partir de 2020 :

  • L’entretien prénatal précoce rendu obligatoire,
  • Vingt nouveaux relais parentaux sur le territoire et la création de postes de psychologues et psychomotriciens dans les P.M.I.,
  • Renforcement des cellules de recueil d’informations préoccupantes (les C.R.I.P.) : plus de moyens, réduction des délais d’évaluation des situations, mise en place d’un référent Handicap au sein de chaque cellule,
  • Développement des centres parentaux / différenciation des relais parentaux pour accueillir parents et enfant dans des situations difficiles,
  • et Négociation nationale en vue de l’amendement de l’agrément et du recrutement des assistants familiaux, et du renforcement des conditions d’adoption avec notamment un « cycle de préparation à la parentalité adoptive ».

En outre, le ministère de la santé escompte étendre sur tout le territoire les observatoires départementaux de protection de l’enfance.

Source
L’Express